Francia: Education. L’ENA en proie à des difficultés financières

Francia: Education. L’ENA en proie à des difficultés financières

Europa/Francia/junio de 2016/ Ouest France

RESUMEN: Los funcionarios de la escuela, Ena, se enfrenta a un déficit «crónico» que podría conducir a grandes dificultades financieras. La ENA se enfrenta a un déficit «crónico» y se enfrentará rápidamente a una «fuerte tensión en efectivo,» por el aumento de sus cargos cuando el subsidio estatal disminuye, según un memorando interno citado por actores públicos. «El subsidio pagado por el Estado en la ENA no es suficiente para pagar la remuneración del personal y los estudiantes de la escuela, así escribió la revista especializada el Jueves sobre la base de un » notas financieras «presentada en un consejo de administración.
L’école des hauts fonctionnaires, l’Ena, se trouve confrontée à un déficit «chronique» qui pourrait la plonger dans une grande difficulté financière.
L’ENA fait face à un déficit « chronique » et sera confrontée rapidement à une « forte tension sur la trésorerie », ses charges augmentant au moment où la subvention de l’État diminue, selon une note interne citée par Acteurs publics.« La subvention que verse l’État à l’ENA ne suffit plus à payer la rémunération des personnels de l’école et des élèves, futurs hauts fonctionnaires », écrit jeudi le magazine spécialisé dans les politiques publiques, s’appuyant sur une « note financière » présentée lors d’un conseil d’administration.

Une subvention « grignotée » La prestigieuse institution est soumise à un déficit « chronique » qui pourrait faire naître, faute d’initiatives, « une forte tension sur la trésorerie dès 2018 », voire début 2017 si l’État tarde à effectuer son premier versement, écrit la direction dans la note datée de février. Selon Acteurs publics, la subvention « a été grignotée depuis 2012 » tandis que « les charges grimpaient en flèche », principalement celles liées à la masse salariale qui « gonfle mécaniquement par le jeu des mesures catégorielles, de l’avancement et de l’ancienneté ».

Des « économies décapantes » Actuellement, « la subvention versée par l’État ne comble même plus le total des charges de rémunérations », assure le magazine.

Selon lui, la note interne liste des « pistes d’économies décapantes, comme la baisse du nombre d’élèves (à 80, voire 76, contre 90 aujourd’hui), la réduction du nombre de stagiaires » ou « une scolarité raccourcie de six mois ».
Foto: L’école des hautd fonctionnaires, l’Ena, se trouve confrontée à des difficultés financières. | AFP

Fuente: http://www.ouest-france.fr/education/education-lena-en-proie-des-difficultes-financieres-4303446

Comparte este contenido:

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.